Découvrir le shibari

0
883

Découvrir le shibari

Pour découvrir le shibari, déjà faut-il savoir de quoi on parle.
Shibari signifie « attacher » en japonais. On retrouve cette pratique sous le terme de bondage japonais ou encore de Kinbaku. Cette pratique met en scène deux personnes. L’une va attacher l’autre au moyen de cordes en jute.
Les objectifs sont variés mais principalement, on retrouve un plaisir à prendre/donner le contrôle temporairement.

Quelles sont les représentations du shibari ?

Peu importe le nom, les représentations sont vastes ! Du moteur de recherche aux sites de films pour adultes, le bondage est très présent depuis plusieurs années.

Très présent mais pas toujours bien compris ni représenté. En effet, il met souvent en scène une femme attachée et forcée dans les films pornographiques. Ceci peut avoir un effet dissuasif. D’autres images montrent des corps suspendus et valorisent la dimension artistique. Ces images donnent souvent déjà plus envie de découvrir le shibari.

Comment découvrir le shibari ?

Il est possible de découvrir le shibari durant un atelier d’apprentissage ou durant une séance privée.

Se faire attacher est un moment particulier pour les personnes qui veulent découvrir la sensation des cordes.

Que ressent on lors d’une séance de shibari

Au delà de la sensation de contenance physique, il y a également l’expérience de la vulnérabilité par le biais de la contrainte. Une occasion de lâcher prise dans un cadre sécurisant.
Un éveil sensoriel; une stimulation de l’imaginaire.

Le shibari est il douloureux ?

Le shibari n’est pas pratiqué dans un but d’infliger de la souffrance. Les cordes sont contenantes et donnent un sentiment de cocon sécurisant.

Comment faire pour découvrir le shibari ? 
Il suffit de m’envoyer un mail pour me faire part de votre recherche.
Je reçois exclusivement des femmes dans les séances de shibari. Je reçois les couples en cours d’apprentissage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici